[Fiche Perso] Gentle Mizu

Aller en bas

[Fiche Perso] Gentle Mizu Empty [Fiche Perso] Gentle Mizu

Message par GentleMizu le Ven 31 Juil - 17:36

[Fiche Perso] Gentle Mizu Rp_ima12

Nom : Gentle Mizu
Race : Miqo'te, tribu de la lune, femme.
Age : 17 ans.
Anniversaire : Sixième soleil de la Cinquième lune ombrale
Divinité : Oschon, le Vagabond

Histoire

Tu sais, si je te parle, c'est parce que j'en ai envie hein. Je ne parle pas à tout le monde, je suis plutôt timide, et je n'ose pas souvent me rapprocher des gens. Il faut dire, mon enfance est spéciale, je n'ai pas été conditionnée pour parler aux gens...

Quoi ? Tu veux connaître mon passé ? Meh, je suppose que j'ai le temps. Mais je te préviens tout de suite, moi-même je connais que mal mon passé, ou en tout cas ma plus tendre enfance. J'ai été retrouvée évanouie près des portes de Gridania alors que je n'avais que cinq ans. D'après ce que m'ont dit mes parents, j'étais au sol, au bord du chemin, à une centaine de mètres des portes, et recouverte de sang. Il se trouve que je n'ai aucun souvenir de ce qui m'est arrivé avant, on m'a diagnostiqué une amnésie, et je n'ai toujours pas retrouvé la mémoire. M'enfin je m'en moque un peu de ce qu'il s'est passé avant que l'on me retrouve, j'ai du faire une balade en forêt et elle a du mal tourner, j'imagine...

M'enfin bref ! On m'avait retrouvé au sixième soleil de la cinquième lune ombrale - même si je n'ai repris conscience que la journée d'après, grâce aux soins d'une certaine femme dont je ne me rappelle même plus du nom - et on a associé ce jour à mon anniversaire... Je ne connais même pas le jour où je suis née, mais ça m'importe peu en fait. Les personnes qui m'avaient retrouvé formaient un jeune couple portant le nom de "Mizu". Ils me recueillirent chez eux, dans une maison plutôt aisée de Gridania, où j'ai passé une partie de mon enfance. Ils avaient déterminé, d'après le teint pale de ma peau et mes traces au visage, que je venais d'une tribu de la lune, et décidèrent plusieurs jours après mon réveil de me nommer "Gentle", car apparemment, j'étais très serviable et plutôt bien éduquée malgré mon jeune âge et mon amnésie.

J'avais donc cinq ans quand ma vie a vraiment commencé, à Gridania. Ma famille adoptive voulait m'enseigner des matières compliquées comme l'arithmétique, les langues anciennes, et tout ce genre de charabia que je ne voulais pas apprendre. Moi, j'étais plus tourné vers le jeu, l'exploration avec des copains ! Parfois, on sortait en cachette de Gridania - on avait cassé la muraille en bois derrière une maison, on avait fait un petit passage et on sortait ou rentrait par là - pour s'amuser en-dehors de la ville, dans la nature. Il m'arrivait parfois de me balader seule dehors, d'ailleurs, j'ai toujours eu un amour pour la nature et les paysages verts ! Enfin, j'aime bien la plage aussi, faudrait que tu m'emmènes à la plage ! A Costa Del Sol, c'est beau là-bas !

Hum... je m'égare... Bref ! Il se trouve qu'un jour, alors que j'avais que sept ans, en me baladant en forêt, j'ai trouvé un homme grièvement blessé. J'ai paniqué, et je suis retourné directement à la ville, et ai demandé de l'aide à un garde à la porte, qui est lui-même directement allé chercher un homme portant une robe, un chapeau et une canne. Ne comprenant pas le spectacle, j'ai décidé de les suivre, et j'ai pu assister à un spectacle qui m'avait semblé extraordinaire ! L'homme en robe s'est approché de l'homme agonisant, se releva, et soigna l'homme. Mais la manière dont il l'avait soigné, ça c'était superbe ! Il avait prit sa canne, et en la faisant tourner dans les airs, il avait fait apparaître des lumières autour de lui, suivant ses mouvements, puis l'homme au sol fut soigné. Il fut ensuite emmené à Gridania sur un brancard, mais sa vie était épargnée, ses saignements avaient stoppés, sa respiration était stable, et il avait même ouvert les yeux.

Il se trouve que la magie employée par cet homme en robe est la base de mes pouvoirs maintenant, car il s'agit d'un sort de base de la guilde des élémentalistes. L'homme m'avait vu et avait rigolé, puis m'a renseigné sur la guilde d'élémentalisme car il voyait que je voulais faire la même chose. Ce jour-là avait vraiment été un tournant dans ma vie, car il a décidé de ma voie, de ma passion. C'était il y a dix ans, quand j'y repense. Ça fait dix ans que je suis rentré dans la guilde d'élémentalisme, ouah. D'ailleurs ça avait été un choc pour mes parents quand j'y repense. "Quoi ?! Alors que tu es capable de devenir l'un des plus grands savants de la ville ?", disaient-ils. C'est vrai que j'avais une certaine intelligence et une capacité de mémorisation pas mauvaise, et avec les cours particuliers que l'on me donnait, j'étais bien instruite, mais ce jour-là, le jour où je suis rentré dans la guilde, je leur ai expliqué que je ne voulais pas apprendre des trucs barbants, que je voulais explorer le monde et pratiquer cette magie magnifique.

M'enfin, j'ai dit ça, et quand je suis rentré dans la guilde, j'ai rencontré celle qui allait devenir mon premier maître, E-Sumi Yan. Elle était encore jeune, mais talentueuse. Elle m'a demandé de prêter serment d'écouter la nature, ce que j'ai fait sans pour autant comprendre les mots, et je me suis lancé dans l'apprentissage de la magie élémentaire. Elle consistait à savoir invoquer à son gré trois éléments, l'eau, la terre et l'air, ainsi que la magie dite "curative". Et on m'a posé mon premier test ce jour-là, qui consistait à invoquer un simple caillou et à le faire léviter devant soi. Et il se trouve que j'ai raté l'épreuve ! J'ai commencé à invoquer l'élément Terre, qu'on m'avait expliqué rapidement, et la terre qui se créait devant moi se dissipait au gré du vent. J'avais créé un dissipateur de poussière, d'une certaine manière.

Il parait que c'est normal de rater la première épreuve, et pour me rassurer, mon maître m'a dit que la plupart des élèves n'arrivent même pas à comprendre la notion d'élément Terre dès le départ, et que j'avais donc un talent pour ressentir et comprendre les éléments de la nature. Je fis donc de mon mieux pour entraîner mon talent et accumuler mes connaissances. En trois semaines, j'avais compris comment invoquer la Terre, puis vint l'Eau un mois plus tard. L'Air m'a été instruit et j'ai été capable de l'invoquer quelques minutes plus tard, c'est même mon record d'apprentissage en terme de rapidité, ahah. Quand à la magie curative, celle qui me fascinait le plus, j'ai eu un peu plus de mal à l'apprendre, mais j'ai reçu l'aide de E-Sumi Yan pour finalement comprendre la signification de cet élément. Au bout de cinq mois, je savais manier basiquement les éléments.

Mon apprentissage avançait rapidement, mes efforts et mon talent portaient leurs fruits. J'ai passé mon enfance à étudier dans cette guilde, et je ne le regrette pas du tout, tu sais. Si je n'étais pas chez moi, j'étais à la guilde, et si je n'étais pas à la guilde, j'étais hors de Gridania à aider les gens et à améliorer mes compétences. Je voulais juste obtenir la puissance requise pour explorer le monde en-dehors de chez moi. Lors de mon anniversaire des mes dix ans, mon maître m'a clairement expliqué que je n'avais plus rien à apprendre de sa part, que mon apprentissage était terminé, que j'étais digne de poursuivre ma voie sur le chemin de l'élémentalisme.

Ah, j'ai oublié de parler d'un truc important ! Tu vois, l'homme en robe qui m'avait donné l'adresse de la guilde ? Après l'avoir rencontré, je ne l'avais pas revu, car il n'était jamais à la guilde, et même quand je demandais au comptoir de la guilde si ils le connaissaient, il s'avérait que cet homme n'avait pas fréquenté la guilde depuis bientôt 83 ans - à l'époque où j'ai posé la question, du coup 93 ans maintenant. Je veux préciser ça car il revient plus tard dans l'histoire, faut pas l'oublier, il est important ! Mais maintenant que j'y pense, 83 ans, ça fait quand même un bon paquet d'année, il avait pas l'air si vieux pourtant...

Bon, du coup ! Mes dix ans ont marqué une étape dans ma vie car c'est là que j'ai commencé à pouvoir me balader librement un peu partout où je voulais, mais je voulais pas trop m'éloigner de Gridania, alors j'ai seulement exploré la forêt de Sombrelinceul, j'ai pu visiter le ranch de Brancharquée où j'ai pu découvrir le bonheur de jouer avec des chocobos - et j'y ai aussi rencontré Orsy, mon chocobo qui m'accompagne depuis longtemps, même si à l'époque, je ne l'ai pas vraiment accepté comme compagnon, ce n'était qu'un ami de passage. Puis je suis allé encore au sud, et j'ai pu visiter le camp des Sentes Tranquilles, un endroit dont je suis tombé amoureuse depuis. J'y allais tous les jours à l'époque, et m'y entraînais toujours à exercer mes pouvoirs, à les affiner. Puis un jour, lors de mes entraînements au camp, je suis tombé sur cet homme, toujours la même robe, toujours le même chapeau, toujours la même canne. C'était l'élémentaliste qui avait sauvé cet homme, il y a trois ans.

Hu-hum ! "Oh, je vois que tu as vite acquis de très bonnes connaissances, jeune fille."... Oui bon je fais mal sa voix, mais bon c'est le discours qui est important ! Roh et puis, tu te débrouilles pour t'imaginer un discours. J'ai fait sa connaissance, il s'est avéré qu'il était un ancien mage blanc à la retraite, et que ses pouvoirs étaient bien limités à présent. Mais il était quand même volontaire pour m'apprendre deux trois choses quand à la magie dite "blanche". Comme avec E-Sumi Yan, il m'a appris à manier les éléments, et m'a transmit son savoir immense. Quand j'y repense, j'ai eu beaucoup de chance de trouver des maîtres aussi compétents. J'ai donc pu visiter la forêt avec lui pendant un an, avant qu'il ne décède de vieillesse. Même la meilleure des magies curatives ne peut soigner la vieillesse, malheureusement.

On se rapproche d'un autre tournant de ma vie, c'est-à-dire le passage à la Septième Ère Ombrale ! Mais entre temps, je tiens à préciser que mes parents m'avaient offert Orsy, ils l'ont acheté au Ranch ! C'est important, vu que c'est devenu mon meilleur ami depuis ! Mais à peine j'ai eu le temps de me familiariser avec mon chocobo que la bataille de Carteneau éclata, et l'apocalypse eut lieu le temps de quelques minutes. Des flammes déchiraient le ciel, un bruit strident sonnant le glas dans le pays, c'est la version que la plupart des gens s'accordent à dire, car c'est plutôt vrai. Ce jour-là, j'étais en entrainement, toujours, au Camp, je me rappelle même que je m'amusais à maintenir des pierres en équilibres les unes sur les autres dans les airs, quand une puissante onde de choc les fit tomber. Le ciel était sombre, mais toute la terre fut illuminée sous les flammes.

Affolée, je suis rentrée à Gridania pour m'assurer de la sécurité de mes parents, mais le temps que j'arrive, la maison était détruite, pas que la mienne, plein d'autre aussi, mais sur le moment je n'ai pensé qu'à mes parents. J'ai tenté d'enlever des débris pour les trouver, mais la maison s'effondrait de nouveau à cause de l'instabilité de la structure restante. J'ai du attendre deux jours pour que l'on déblaie le terrain, et que l'on retire les cadavres écrasés de mon unique famille. Me voilà orpheline de nouveau, je me disais. Je n'avais plus de maison, plus d'avenir à Gridania, je me disais. Alors je suis monté sur Orsy, et je suis parti.

J'avais 12 ans. J'ai fait mes adieux, à la guilde, au camp, au ranch, et je suis parti au sud, à la découverte du monde. J'y ai foulé pour la première fois le sable, et ai découvert pour la première fois le ciel sans branche au-dessus de ma tête. Où que j'allais, j'aidais les blessés et chassais un peu. J'ai appris là-bas à tuer aussi, en balançant de gros caillous sur les bandits, et en invoquant des vents lacérants autour des Amalj'aas. J'y ai découvert une certaine expérience dans le combat, et j'y ai développé un certain amour pour le danger, le frisson de la bataille était agréable à mes yeux. J'ai découvert le monde du Thanalan, un monde bien plus barbare et sauvage que celui de la sylve, et son empreinte ne m'a jamais quitté.

J'avais 13 ans. En arrivant à Ul'dah, la "cité des marchands", j'ai découvert un monde étrange. Les divertissements étaient nombreux, les vendeurs possédaient tout genre de biens, et les rues transpiraient la richesse. C'est là-bas que j'ai fait mes débuts dans la guilde des aventuriers. On me donnait des contrats plutôt simple à remplir, et mes talents m'ont donné une certaine renommée dans la cité, je suis rapidement devenue "La terreur de 13 ans" à ce moment, même si bon, maintenant je ne porte plus ce titre, il est un peu ridicule en plus. Mais je m'y suis rapidement fait, et mon nom me rapportait des clients, et ces clients n'étaient pas les plus pauvres. Je me suis rapidement enrichie, puis j'ai continué à explorer, vers l'ouest, où j'ai pris un bateau et j'ai voyagé à Limsa Lominsa.

J'ai eu mes 14 ans durant le trajet en bateau, et le gâteau que je m'avais acheté pour fêter ça était tombé à cause d'une grosse vague. C'était la tragédie du siècle, j'étais trop triste ! Bon, bien sûr que non, mais c'est pour te donner une idée que l'on se rapproche de maintenant, plus que trois ans avant que tu sois face à moi !

Mon arrivée à Limsa Lominsa était... pitoyable. Je crois que je n'ai jamais autant détesté une ville de toute ma vie ! C'est complètement labyrinthique, les gens sont pas agréables, tout est blanc en plus ! Mais après, le décor de la Noscea est vraiment cool, et d'ailleurs, là-bas y'a mon coin favori, Costa Del Sol, on ira faire un tour quand on aura du temps ! D'ailleurs, j'ai participé à la reconstruction de la maison de l'autre pervers aux danseuses, là-bas... Il voulait m'embaucher pour que je devienne danseuse aussi ! Mais il est malade ! Bon, après il m'a bien payé, peut-être même trop... Mais je vais jamais m'en plaindre ! Bref ! J'ai exploré des contrées, et après m'être lassé de ce caillou sortant de l'eau, je suis retourné à ma terre, Gridania. D'ailleurs, j'ai mangé un autre gâteau d'anniversaire en partant, et lui n'est pas tombé !

Trois ans ont donc passé entre mon départ et mon retour à Gridania, ce qui n'est pas si grand quand j'y repense. Orsy avait grandit avec moi, et je lui avait même appris à se battre avec moi. Ma famille n'était pas revenue, bien sûr, et une autre maison avait poussé à l'endroit où la mienne avait été détruite. La construction suite au fléau qui avait eu lieu il y a trois ans avançait bien, et cela me faisait plaisir. Mais quelque chose avait changé, ce n'était plus mon territoire, certains vendeurs avaient changé, la ville était différente. Je n'ai donc passé qu'un léger bonjour à ma guilde favorite, et à mon maître, E-Sumi Yan. Elle avait vieilli, et elle m'a fait la même remarque. Mais elle sentait un changement dans mon comportement, avait compris que j'avais mûri, et me proposa donc d'aller voir les frères Senna, au Camp des Sentes Tranquilles. Je les connaissais, certes, mais il n'étaient que très peu bavards avec moi, alors je ne leur parlais pas !

Je suis donc allé les voir, et ce sont eux qui m’entraînent depuis maintenant deux ans à garder la forêt, même si ils sont au courant que je suis une vagabonde, et que je ne les aide qu’occasionnellement. Ils sont au courant de mon talent, et souhaitent donc créer un véritable pont entre la nature et les humains, ce que je comprend. Mais récemment, les portes d'Ishgard ont été ouvertes, et j'ai pu donc explorer ce territoire magnifique. C'est d'ailleurs là-bas que j'ai rencontré Zanoy, qu'on est devenus amis, et qu'il m'a invité à rejoindre la compagnie. C'est comme ça que vous me connaissez d'ailleurs, c'est grâce à lui que j'ai pu vous rencontrer et former des liens plus ou moins étroits avec vous, tout dépend des membres aussi ! Bref, voilà voilà, mon histoire. Gentle Mizu, c'est moi.


Caractère

...Quoi, tu veux aussi connaître ma personnalité ? Pffff, je sais pas trop me décrire moi... Je dirais timide, sensible, comme une jolie petite fille, tiens ! Enfin là je suis plutôt décontractée avec toi, ça va, mais j'ai vraiment du mal à commencer des conversations avec les gens que je connais mal. Mais j'aime pas être seule hein, faut pas croire le contraire... Ah, je suis très enfantine et très taquine aussi ! J'adore ennuyer les gens, mais pas des trucs méchants hein, juste être taquin ! Roh et je suis faignante aussi, donc tu t'occupes de me découvrir, moi j'arrête ici, j'en ai marre de parler ! Ca fait longtemps qu'on parle de toute façon... Bref, j'y vais, salut !
GentleMizu
GentleMizu

Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2015
Localisation : SOOOOOOOOOOMEWHEEEEEEEEEEERE OVEEER THE RAAAINBOOOOOW

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Fiche Perso] Gentle Mizu Empty Re: [Fiche Perso] Gentle Mizu

Message par Zanoy le Lun 3 Aoû - 17:31

j'aime beaucoup mais encore une fois épate vous décrivé pas mal de chose xD

Zanoy

Messages : 42
Date d'inscription : 21/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum